Humeur - Juste dégoûté

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'humeur du jour.J'ai déconné. Alors que se profile un été de la séduction comme jamais on n'en a connu, avec esprit de survivance et manques à combler, je vais sortir de chez moi sans avoir rien fait de mon corps, alors que, pendant ce temps, la concurrence a charbonné. J'aurai bien quelques excuses pour ma défense, mais aucun avocat ne peut rien pour amadouer le regard du jugement premier. Alors je vais faire comme 90% du milieu du foot et me contenter de trouver ça injuste.Oui, c'est injuste de figer un classement à dix jours de la fin du Championnat, mais c'est injuste d'envisager une formule raccourcie qui serait adaptée à certains effectifs mais pas à d'autres, puisqu'ils n'ont pas été constitués pour ça. C'est injuste d'avoir joué deux fois le PSG, mais c'est aussi injuste de ne pas avoir eu l'opportunité de le rencontrer à la fin du Championnat, quand il n'en a plus rien à faire ou - mais c'est plus rare - qu'il a autre chose à faire.L'OL voulait croire à un énième come-back à la RaquilLe football français expérimente l'injustice à grande échelle et c'est assez amusant que cela arrive si rapidement après l'intronisation du VAR, qu'il a un peu trop massivement appelé de ses voeux. S'il n'avait fallu en passer par une crise sanitaire, on s'en réjouirait presque. Non seulement la vidéo n'a pas rectifié grand-chose, mais c'est donc un élément extérieur qui nous a rappelé ce qu'était exactement ce jeu, une délicieuse futilité. Qui ne se joue ni dans les bureaux ni au tribunal (ni dans une cabine).Certes, le LOSC voit la C1 lui filer sous le nez, mais il avait eu de la chance que Nicolas Pépé l'y mène en 2019 après que ses dirigeants avaient tout fait pour le vendre au plus offrant en 2018. L'OL voulait croire à un énième come-back à la Raquil, mais il aurait mieux fait de capitaliser avant sur le foot plutôt que de tout miser sur le sprint. Pour Amiens, et d'autres dans les divisions inférieures, c'est raide. Mais si ça n'avait pas été cette « injustice », ç'aurait pu en être une autre. Puisqu'il nous faudra attendre longtemps avant de revoir un ballon rouler ici, espérons que ça n'aura pas été en vain et que le football reprendra la main. Et je sais de quoi je parle.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi