Humeur - Rainbow warrior

·2 min de lecture

L'humeur du jour.

Si vous vous demandez pourquoi l'intégralité d'une année de mousson vous est tombée dessus depuis hier, n'allez pas tout de suite invoquer le karma (et cette fourmi que vous avez écrasée en sortant de l'immeuble lundi matin). Le ciel ne vous en veut pas, non, il cherche simplement à faire pousser des arcs-en-ciels. Plein de petits rainbows en Europe, et surtout en Allemagne, au-dessus du stade de Munich, juste pour embêter l'UEFA.

Le ciel est taquin. Le ciel surtout ne comprend pas que l'UEFA ait refusé à la cité bavaroise le droit d'illuminer son stade aux couleurs arc en ciel mercredi, à l'occasion du match Allemagne-Hongrie, pour protester contre une loi homophobe votée par Budapest. Juste ciel, vraiment ? s'est-on dit dans les bureaux de l'instance européenne, en rédigeant le communiqué de presse justifiant cette décision.

Un geste éminemment politique
On n'aime pas les couleurs ici, on est neutre, comme la moquette du bureau d'Aleksander Ceferin. Et neutre signifie qu'il n'y a pas de place pour la politique dans le football. Les genoux à terre, c'est de la chorégraphie, les cris de singe dans les tribunes, du chant lyrique, et les « sales pédés » qui fusent, des mots d'amour. Rien de politique là-dedans. Sauf que se déclarer neutre est un geste éminemment politique, mais pas très courageux. Pour la bravoure, ce n'est donc pas du côté de l'UEFA qu'il fallait regarder cette semaine mais plutôt de Canal + qui diffusait l'excellent documentaire Faut qu'on parle au fil duquel six sportifs français de haut niveau font leur coming-out.

« Quand on se lève le matin, adolescent, la première chose à laquelle on devrait penser c'est qu'on va passer une bonne journée, qu'on va aller s'entraîner, voir ses potes. Et moi je me levais, et je me disais, ahlalala je suis gay. Ca hantait mes journées, y raconte le champion de France de patinage Kevin Aymoz. C'était horrible. » Les témoignages sont poignants, les clichés qu'ils dénoncent confondants. Et l'espoir qu'ils portent pour les autres, éclatant. Car le ciel ne peut plus attendre, c'est évident.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles