Humilié à Brighton, Manchester United dit adieu à la Ligue des champions

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cristiano Ronaldo et MU se sont largement inclinés face à Brighton et Pascal Gross (à droite). (I. Walton/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour son avant-dernier match de Premier League cette saison, Manchester United s'est largement incliné sur la pelouse de Brighton (4-0). Les Red Devils ne peuvent plus désormais rattraper Arsenal (4e) et disent ainsi adieu à la Ligue des champions.

En déplacement sur la pelouse de Brighton ce samedi, Manchester United a coulé face aux Seagulls (4-0). Les Red Devils, qui n'ont plus qu'un seul match à jouer cette saison (le 22 mai à Palace), ne peuvent plus rattraper Arsenal, quatrième, et disent adieu à la Ligue des champions. Les Mancuniens, sixièmes, pourraient même glisser à la septième place (qualificative pour la Ligue Europa Conférence) si West Ham remporte ses deux prochaines rencontres (à Norwich dimanche et contre Manchester City le week-end prochain).

lire aussi

Le film de Brighton - Manchester United

La soirée des Red Devils s'annonçait compliquée quand, au quart d'heure de jeu, Brighton ouvrait le score grâce à Moises Caicedo, d'une frappe du droit à ras de terre et du poteau gauche de David De Gea. Incapable d'inquiéter le gardien des Seagulls Robert Sanchez durant la première période, Manchester United se montrait frustré à l'image de Cristiano Ronaldo, averti juste avant la pause pour un tacle non maîtrisé sur Lewis Dunk.

lire aussi

Cinq questions autour de la vente de Chelsea à l'Américain Todd Boehly

Au retour des vestiaires, Marc Cucurella doublait la mise pour les Seagulls (49e). Dépassés, les Red Devils cadraient leur première frappe de la partie à la 56e minute de jeu. Quelques instants plus tard, Gross se jouait de Varane pour conclure de près face à De Gea d'un tir croisé du pied gauche (57e). Et le calvaire n'était pas terminé pour les Mancuniens : à la 60e, Leandro Trossard, contrant de la poitrine (et du bras ?) un dégagement sur sa ligne de Diogo Dalot après une percée de Danny Welbeck, invitait ses adversaires à boire le calice jusqu'à la lie.

56

Manchester United a encaissé 56 buts cette saison en Premier League. Du jamais-vu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles