Hunter Armstrong bat le record du monde du 50m dos lors des sélections américaines

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Hunter Armstrong (à droite) est le nouveau recordman du monde sur 50m dos. (J. Tilton/AFP)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Hunter Armstrong a remporté le 50m dos des sélections américaines pour les Mondiaux de Budapest (18 juin-3 juillet) avec un nouveau record du monde à la clé : 23''71. Il efface la marque du Russe Kliment Kolesnikov. Caeleb Dressel a validé sa qualification sur 100m papillon.

Le record du monde du 50m dos a changé de propriétaire, onze mois après la marque établie par Kliment Kolesnikov (23''80) aux Championnats d'Europe de Budapest, le 18 mai 2021. Hunter Armstrong a amélioré le temps du Russe jeudi à Greensboro (Caroline du Nord), lors des sélections américaines pour les Mondiaux dans la capitale hongroise (18 juin-3 juillet).

Le jeune nageur (21 ans), champion olympique avec le relais 4x100m 4 nages à Tokyo, a bouclé sa course en 23''71 et fera logiquement office de favori sur la distance à Budapest. « Je ne sais pas quoi dire honnêtement. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu et je suis aux anges en ce moment », a déclaré Armstrong.

Dressel remporte le 100m papillon

Après le 100m nage libre et le 50m papillon, Caeleb Dressel a validé sa qualification sur le 100m papillon. Le recordman du monde (49''45) et champion olympique à Tokyo a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année lors des séries (50''01), avant de valider son ticket pour Budapest en remportant la finale (50''20).

Il a devancé Michael Andrew (50''88), lui aussi qualifié. Torri Huske a remporté la course féminine (56''28), établissant elle aussi le temps de référence de la saison.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles