Ian Foster toujours sur la sellette malgré le succès des All Blacks en Afrique du Sud

Le sélectionneur des All Blacks, Ian Foster, n'est pas assuré de pouvoir continuer sa mission à la tête des All Blacks. (S. Mantey/L'Équipe)

Le cas du sélectionneur néo-zélandais Ian Foster va être débattu par sa direction au cours des prochains jours. Son maintien en poste n'est pas assuré.

Le succès obtenu samedi face à l'Afrique du Sud (35-23) en Rugby Championship n'offre qu'un court répit à Ian Foster et son staff. L'avenir du sélectionneur des All Blacks, placé au coeur des critiques après cinq défaites lors des six derniers matchs, sera discuté lors des « prochains jours » au cours d'une réunion entre les dirigeants du rugby néo-zélandais, a annoncé dimanche le directeur général Mark Robinson.

« Je suis incroyablement fier de leur performance », a réagi le quinquagénaire en poste depuis 2019 au terme du succès obtenu à Johannesburg, tout en dénonçant les récentes « attaques méchantes » dont il a été la cible.

lire aussi

La Nouvelle-Zélande dans le dur avant le début du Rugby Championship

Mark Robinson, directeur général du rugby néo-zélandais

« Nous allons faire le point [...] et prendre une décision »

Quelques heures plus tard, le directeur général du rugby néo-zélandais a toutefois refusé de renouveler sa confiance au staff actuel. « Nous allons faire le point [...] et prendre une décision », a dit à la presse Mark Robinson.

« Tout ce que l'on peut dire, c'est que nous sommes concentrés sur le fait de ramener tout le monde à la maison, et nous aurons un certain nombre d'échanges dans les prochains jours. [...] Nous devons simplement analyser cette petite période et voir ce que doivent être les prochaines étapes avec cet encadrement », a-t-il ajouté tout en évoquant une réflexion dépassant le cadre du staff technique.

La prochaine rencontre des Kiwis est programmée le 27 août à domicile contre l'Argentine, pour la 3e journée du Rugby Championship.

lire aussi

Calendrier et résultats du Rugby Championship