Ian Vertonghen (Belgique) pas à l'aise avec l'interdiction du brassard « One Love »

Ian Vertonghen en conférence de presse ce mardi. (J. Sibley/Reuters)

Interrogé ce mardi sur l'interdiction faite par la FIFA de porter le brassard « One Love » sous peine d'avertissement, le défenseur de la Belgique Ian Vertonghen, recordman des sélections avec les Diables Rouges (142), s'est montré très embarrassé.

Ian Vertonghen, sur l'interdiction du brassard « One Love » lors de la Coupe du monde au Qatar :« (visiblement gêné) C'est une difficile question. Il est trop tard. Je ne suis toujours pas confortable pour évoquer cette situation. J'avais envie qu'on le porte. C'est dire assez sur ce que je pense de ce pays. J'ai l'impression que l'on est surveillé. Je ne suis pas un expert en politique. Mais ne pas pouvoir porter ce brassard, c'est assez fou. Maintenant, on est là pour jouer. Pas pour publier un communiqué contre le racisme et les discriminations. Je veux être au coup d'envoi, donc je ne vais pas trop en dire. J'espère ne plus jamais avoir à réagir face à une telle situation dans l'exercice de mon métier. »

lire aussi : « One honte », l'édito de Lionel Dangoumau sur les Bleus et le brassard « One Love »