Iannone se dit surpris et serein après son contrôle positif

Léna Buffa

Touché ce mardi par une suspension provisoire pour l'utilisation d'une substance prohibée par le Code antidopage, a livré une courte première réaction sur ses réseaux sociaux. Une communication dont transparaît sa sérénité, alors qu'il se dit surpris par les accusations dont il fait l'objet.

Rappelons que la Fédération internationale de motocyclisme a fait état ce matin d'un contrôle positif effectué le 3 novembre lors du Grand Prix de Malaisie. Un rapport transmis par un laboratoire allemand à l'Agence mondiale antidopage a révélé la présence, dans le test urinaire réalisé, d'un produit figurant sur la liste des Stéroïdes anabolisants exogènes androgènes interdits par le Code antidopage.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Andrea Iannone suspendu provisoirement pour dopage

"Je suis totalement détendu et je tiens à rassurer mes fans et Aprilia Racing", réagit Andrea Iannone. "Au fil des années, et y compris cette saison, je me suis soumis à des contrôles continus, dont je suis bien sûr toujours ressorti négatif, aussi ai-je la plus grande confiance dans la conclusion positive de cette affaire."

Le pilote Aprilia affirme par ailleurs ne pas avoir été averti des conclusions de ce test, au contraire de ce que mentionne la communication publiée par la FIM. Ayant la possibilité à la fois de requérir l'analyse d'un second échantillon et de demander la levée de sa suspension provisoire, Iannone semble ne pas vouloir se résigner et se préparer à prouver son innocence. "Je me rends disponible pour toute contre-analyse dans une affaire qui me surprend, et ce d'autant plus que, à ce jour, je n'ai reçu aucune communication officielle", indique-t-il.

À lire aussi