Ibrahimovic a poussé pour le départ de Deschamps

En 2006, Didier Deschamps entraîne la Juventus tandis que Zlatan Ibrahimovic est un joueur de l'effectif de la Vieille Dame. Toutefois, le club est rétrogradé en Serie B en raison du scandale du Calciopoli. Pour tenter de conserver Ibrahimovic, pas vraiment ravi d'évoluer en deuxième division, Didier Deschamps aurait été jusqu'à mettre sa démission en jeu pour le Suédois reste, mais ce dernier n'a pas été convaincu et a «zlatané» son coach de l'époque.

Si Didier Deschamps a récemment prolongé son contrat pour le poste de sélectionneur de l'Equipe de France, qu'il occupe depuis plus de 10 maintenant, «DD» s'est d'abord illustré sur le banc de plusieurs clubs, notamment la Juventus. Il est l'entraîneur qui a remonté la Vieille Dame en Serie A après l'affaire du Calciopoli. Toutefois, il n'a pas pu compter sur Zlatan Ibrahimovic malgré sa tentative de le conserver en 2006.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Deschamps a tenté un coup de poker pour conserver Ibrahimovic

Sur Europe 1, le journaliste Grégory Schneider a révélé une anecdote «zlatanesque». En 2006, la Juventus vient de se faire rétrograder en Serie B et Didier Deschamps est l'entraîneur de l'époque. Zlatan Ibrahimovic est un joueur de l'effectif mais ne souhaite pas évoluer en deuxième division. Didier Deschamps aurait alors essayé de convaincre le Suédois de rester,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com