Idir et Zidane, la Françalgérie

SO FOOT
·1 min de lecture

A Vava Inouva


1975 fut une grande année pour l'Algérie. Treize ans après son indépendance, le pays phare des luttes anticolonialistes avec le Vietnam est un des membres actifs de l'OPEP qui impose au monde la nouvelle donne sur le marché du pétrole. Figurant en bonne place au sein des pays non alignés qui récusent la tutelle américaine ou soviétique, l'Algérie est un partenaire recherché sur le plan diplomatique. En 1975, le réalisateur algérien Mohammed Lakhdar-Hamina reçoit la Palme d'or à Cannes pour son film Chronique des années de braise. Organisatrice des Jeux méditerranéens à l'été 1975, l'Algérie fait sensation en remportant le tournoi de football. En finale, elle bat à Alger la France B dans un match palpitant (3-2) qui scelle un début de réconciliation entre les deux pays. Le sélectionneur algérien est une vieille connaissance du foot français, Rachid Mekhloufi, ex-idole des Verts… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com