Iga Swiatek après sa défaite contre Alizé Cornet à Wimbledon : « Je ne savais pas quoi changer »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Iga Swiatek après sa défaite contre Alizé Cornet à Wimbledon : « Je ne savais pas quoi changer »
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Largement dominée par Alizé Cornet (6-4, 6-2) samedi et perturbée par une surface sur laquelle elle manque d'expérience, Iga Swiatek ne vivait pas trop mal la fin de sa série de 37 victoires d'affilée sur le circuit.

« Comment expliquez-vous cette défaite, après trente-sept victoires d'affilée ?
Je sais que je n'ai pas joué du bon tennis. J'étais assez confuse quant à ma tactique. En tant que joueuse solide, elle en a plutôt bien profité. C'est sûr, ce n'était pas une bonne performance pour moi. Mais j'attends avec impatience mes prochaines expériences.

lire aussi

Alizé Cornet stoppe la série de victoires d'Iga Swiatek et se qualifie pour les huitièmes

Quand vous dites que vous étiez confuse à propos de votre tactique, que voulez-vous dire ?
Eh bien, en fait, la chose que j'ai changée cette saison, c'est que j'ai commencé à être de plus en plus agressive. C'était vraiment confortable pour moi de prendre l'initiative et d'être proactive. Mais ici, je ne pouvais pas contrôler la balle. Donc j'avais besoin de ralentir un peu. Je poussais un peu la balle, ce qui était parfois bien. J'ai joué comme ça à partir de 3-0 pour elle au premier set. Mais ensuite dans le deuxième set, oui, j'ai fait quelques tentatives pour accélérer à nouveau, et ça n'a pas marché. Je ne suis pas revenu à la solidité. Quand vous jouez de façon agressive et que vous changez soudainement votre façon de jouer, ce n'est pas facile. Donc, oui, j'ai été un peu confuse, même si la chose la plus importante pour moi était de mettre la balle dedans. Au moins, sur la deuxième partie du match, je ne faisais pas autant d'erreurs qu'au début.

C'est la fin d'une série incroyable. Vous n'aviez plus perdu depuis février. Vous aviez oublié ce que ça faisait ? Vous avez parfois été dure avec vous-même après une défaite...
D'habitude, oui, je suis dure avec moi-même. Mais ici, je sais comment je me sentais avant les matches, je sais comment je me sentais à l'entraînement. Disons simplement que je ne me sentais pas au mieux de ma forme. Donc je suis un peu consciente que cela pouvait arriver. Ce n'est peut-être pas la bonne attitude à avoir, mais c'est comme ça. J'ai essayé beaucoup de choses pour me sentir mieux sur gazon, mais ça n'a pas vraiment marché. C'est pour ça que je ne suis pas trop dure avec moi-même, parce que c'est logique que si je n'y arrive pas à l'entraînement, je n'y arrive pas en match.

lire aussi

Le tableau dames de Wimbledon

Vous avez cru pouvoir revenir, notamment quand vous meniez 2-0 dans le deuxième set ?
D'habitude, quand je reviens, j'ai une sorte de plan et je sais ce qu'il faut changer. Ici, je ne savais pas quoi changer. Sur gazon, tout se passe si vite. Je ne peux pas me contenter d'utiliser mon lift et de renvoyer ces balles hautes, et de continuer le point en espérant qu'être solide va suffire. Là, je n'avais aucune idée. Je ne savais pas quoi faire. C'est comme si j'espérais juste que ça allait rentrer, mais j'ai fait beaucoup d'erreurs. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles