Iga Swiatek bat Aryna Sabalenka et rejoint Ons Jabeur en finale de l'US Open

Iga Swiatek bat Aryna Sabalenka et rejoint Ons Jabeur en finale de l'US Open

Dans un match engagé, où l'on a cogné fort et un peu partout, la n°1 mondiale, Iga Swiatek, a pris le meilleur sur la Biélorusse, Aryna Sabalenka en trois manches (3-6, 6-1, 6-4). Elle rejoint Ons Jabeur en finale de l'US Open

Trois mois après son deuxième sacre à Roland-Garros, la Polonaise Iga Swiatek accède à une nouvelle finale de Grand Chelem, en l'occurrence celle de l'US Open. Jeudi soir, la n°1 mondiale a fini par faire plier la cogneuse biélorusse Aryna Sabalenka en trois manches et 2h11 de jeu (3-6, 6-1, 6-4).

Dans un match où ni l'une ni l'autre n'étaient venues pour réciter de la poésie, Swiatek a fini par faire parler sa plus grande variété technique, sa maîtrise tactique et sa tenue mentale, pour finalement dompter Aryna Sabalenka, vaillante et dangereuse jusqu'au bout, mais dont le jeu agressif, à déflagration directe, a disséminé trop de munitions loin des lignes.

lire aussi

Le tableau femmes de l'US Open

Avec 44 fautes directes pour la Biélorusse, sur les 75 au total, on a d'ailleurs dans l'ensemble beaucoup « arrosé » et peu tricoté sur cette deuxième demi-finale. D'abord dominée dans la prise d'initiatives lors d'un premier set qu'elle concédait en validant seulement trois coups gagnants, la dernière championne de Roland-Garros a ensuite su inverser la tendance. Avec une prise de balle plus précoce, une longueur réajustée et un service quasi parfait (94 % de premières dans le deuxième set), Swiatek ramenait les débats à de plus justes proportions.

Sept doubles fautes pour Sabalenka

Le troisième set allait agglomérer le bon et le moins bon de ce match. Un engagement sans faille de part et d'autre, des breaks en pagaille et des fautes directes en cascade. Mais Sabalenka était sur un fil. Elle lâchait une septième double faute, satanée plaie de son jeu depuis des semaines, à 5-4, pour faire 0-30. Swiatek s'engouffrait, posait ensuite un smash et filait dans l'en-but !

La Polonaise retrouvera samedi sa future dauphine au classement mondial, Ons Jabeur, en finale. Avec l'espoir d'un deuxième Grand Chelem sur une même saison, ce que plus aucune joueuse n'a réalisé depuis Angelique Kerber (Australie et US Open) en 2016.

lire aussi

Jabeur éteint Garcia