Iga Swiatek met la pression sur la WTA pour l'égalité des prize money

Iga Swiatek a espéré que la WTA travaille à réduire l'écart femmes-hommes dans les tournois hors Grand Chelem aussi. (Rob Prange/Rob Prange / afp7)

La numéro 1 mondiale Iga Swiatek a insisté sur le fait que la WTA devrait travailler à réduire les différences hommes-femmes en matière de prize money, sur tout le circuit féminin.

À Dubaï (Émirats arabes unis), la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek, a espéré que la WTA fasse d'avantage pour promouvoir le circuit féminin, cette saison, et pour réduire l'écart de prize money entre les femmes et les hommes, en dehors des plus grands tournois.

Si les quatre Grand Chelem assurent déjà la parité, ce n'est pas le cas des autres compétitions de la WTA. En juin dernier, un rapport du Financial Times a conclu que le circuit ATP offrait aux joueurs 75 % en plus dans les tournois hors Grand Chelem, soit le plus grand écart depuis 2001.

La Polonaise de 21 ans a affirmé que l'une des priorités de l'organisation, qui fête ses 50 ans cette année, devrait être de veiller à ce que les compétitions soient plus séduisantes pour les joueuses, les partenaires, les organisateurs et les fans.

lire aussi : Richard Gasquet, monument national ?

« Évidemment, j'aimerais voir la WTA se développer sur le plan commercial, devenir plus populaire, réduire la différence avec l'ATP en termes d'argent et attirer les fans, a affirmé Swiatek. Notre tennis apporte les mêmes émotions que celui des hommes. Il y a quelque chose que vous pouvez trouver dans le tennis féminin que vous ne trouverez pas sur le circuit masculin. Après avoir entendu pendant quelques années que nous n'étions pas régulières, maintenant, nous le sommes. Il y a des joueuses de haut niveau qui jouent très bien dans la plupart des tournois. »

L'Américaine Jessica Pegula, numéro trois mondiale et membre du conseil des joueuses de la WTA, a fait écho à Swiatek : « J'espère que nous pourrons continuer à faire pression pour que les prix soient les mêmes pour tous les événements et pour que nos compétitions passent davantage à la télévision. »

lire aussi : Toute l'actu du tennis