Iga Swiatek qualifiée au deuxième tour de l'Open d'Australie

Iga Swiatek a su serrer le jeu quand c'était nécessaire. (C. Recine/Reuters)

Bousculée, Iga Swiatek a fait parler l'expérience face à l'Allemande Jule Niemeier (6-4, 7-5) pour se qualifier pour le deuxième tour de l'Open d'Australie.

Si on reconnaît une championne à sa capacité à gagner un match sans forcément jouer son meilleur tennis tout au long de la rencontre, mais surtout dans les moments qui comptent, alors Iga Swiatek est bien une championne. Bon, d'accord, la Polonaise est une championne, aucun doute n'est permis et, tant ses trois titres du Grand Chelem que sa solide place de n°1 mondiale le prouvent largement.

lire aussi : Le tableau féminin de l'Open d'Australie

Mais face à Jule Niemeier (23 ans, 69e), elle a une nouvelle fois montré que malgré une sensibilité à fleur de peau, elle avait le mental d'une grande. Bousculée, longtemps empêchée de développer son jeu par une joueuse qui l'attaquait crânement, Swiatek a paru empruntée. L'Allemande parvenait à la faire reculer et faisait plus que tenir tête. Mais Swiatek a su hausser son niveau dans le dernier jeu du set pour breaker et virer en tête. Chirurgical.

Contre le cours du jeu, l'Allemande a breaké dès le premier jeu du deuxième set. Par son attitude volontaire, elle provoquait les fautes de Swiatek qui lâchait son service sur un retour laser. Visiblement tendue, Swiatek était vraiment bousculée par une adversaire qui savait bien que ce n'était pas en renvoyant la balle qu'elle aurait une chance. Mais, encore une fois, elle a été impeccable dans le « money time ». D'abord le débreak pour revenir à 5-5. Puis un dernier break pour gagner le match.

lire aussi : Toute l'actu de l'Open d'Australie