Iga Swiatek, qualifiée pour les quarts de finale de Roland-Garros : « Je me sentais un peu tendue »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Iga Swiatek à Roland-Garros. (F. Seguin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Iga Swiatek, qui s'est qualifiée pour les quarts de finale malgré la perte du premier set face à Qinwen Zheng lundi, a expliqué en conférence de presse comment elle avait cherché des solutions techniques malgré la tension qui l'habitait.

Iga Swiatek, qualifiée pour les quarts de finale de Roland-Garros : « Ce n'était pas facile de trouver des solutions, de trouver d'autres tactiques et de faire quelque chose de différent, parce que je n'étais pas sûre de savoir ce que je faisais mal. Dans le premier set, il y a eu beaucoup de trucs techniques que je voulais changer, comme rester plus bas sur mes jambes et parfois ne pas pousser la balle mais la frapper comme je le ferais normalement. Elle jouait des balles qui allaient très vite et ce n'était pas facile de se détendre. Je me sentais un peu tendue.

lire aussi

Le tableau femmes de Roland-Garros

Dans le deuxième set, je voulais juste me concentrer plus. Et honnêtement, j'ai accéléré un peu mon coup droit. C'était peut-être la solution. Mais j'ai l'impression que mon esprit était un peu plus clair. Parfois je chante des chansons et j'ai réalisé que, dans le premier set, j'étais sur certains trucs techniques qui ne marchaient pas. (Vous chantiez ?) Ce n'est pas la première fois. Je chante toujours quelque chose, mais j'ai changé de chanson. C'était Dua Lipa, donc une sorte de plaisir coupable. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles