Ime Udoka (Boston) après le match 3 remporté face à Golden State : « Imposer notre volonté et notre taille »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ime Udoka entouré de ses joueurs. (D. Yamashita/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur des Boston Celtics Ime Udoka espère que ses joueurs sauront reproduire dès le match 4 la prestation d'ensemble qui leur a permis de s'imposer face aux Warriors dans la nuit de mercredi à jeudi.

Ime Udoka, entraîneur de Boston, après la victoire au match 3 de la finale face à Golden State (116-100) : « On a bien rebondi. J'ai dit au groupe qu'on le fait après des défaites et que ce serait bien qu'on le fasse après une victoire maintenant. Lors du dernier match, j'ai trouvé qu'on aurait pu mieux attaquer le panier. Notre occupation de l'espace était bien meilleure ce (mercredi) soir. Les gars sont restés patients et ont trouvé la route vers le panier. Les points après rebonds offensifs ont beaucoup compté.

Sur le plan strictement physique, on a mieux répondu à leur intensité que lors du dernier mach. Ils ont mis des tirs difficiles dans le troisième quart-temps mais, cette fois, on n'a pas craqué offensivement. On a continué à marquer et il y a eu ce gros quatrième quart-temps. Robert Williams ? Non seulement, il a contré des tirs - quatre je crois - mais il y a aussi ceux qu'il a déviés et sa présence a dissuadé des gars de pénétrer. On veut imposer notre volonté et notre taille dans cette série. Quand on a des soirées comme ça de sa part ou d'Al (Horford), ça paie. »

lire aussi

Les stats du match 3

Jayson Tatum, arrière de Boston (26 points, 6 rebonds, 9 passes) : « Pendant les play-offs, on n'a pas été assez bons à la maison. On se sent un peu coupable vis-à-vis des fans parce qu'ils nous donnent de l'énergie. On sentait cette énergie même avant le début du match. C'est la première finale depuis 2010 ou 2012, je ne sais plus. Ils étaient excités, c'est clair. On aura besoin d'eux aussi vendredi. L'échauffement en finale, c'est un peu dur avec toute l'attention médiatique. Les routines sont un peu différentes. On s'entraîne au Garden. Tout le monde sait que je peux scorer mais en play-offs et, en finale, je veux surtout faire ce qui aide l'équipe à gagner. Trouver le bon geste. Ce ne sera pas parfait à chaque fois mais l'état d'esprit reste de réussir son action ou de trouver quelqu'un ouvert. »

Jaylen Brown, arrière de Boston (27 points, 9 rebonds, 5 passes) : « Il fallait mieux prendre soin de la balle. Les détails comptent. Poser les bons écrans, c'est la clé dans un match comme celui-là. Les petites choses vous font gagner. Aujourd'hui, on a créé des très bons écrans et des tirs ouverts. Il va falloir continuer à faire ces petites choses. Ce (mercredi) soir, c'était une grande victoire. Quand on gagne en équipe, on se sent encore mieux. Jouer à domicile, c'est un avantage, avec l'énergie dans la salle et certaines actions qui vont dans votre sens mais on a aussi perdu des matches à la maison pendant ces play-offs. Il faut d'abord être au rendez-vous, à Boston, San Francisco ou en Alaska. »

lire aussi

La rude soirée de Stephen Curry

Marcus Smart, meneur de Boston (24 points, 7 rebonds, 4 passes) : « Jaylen (Brown) et Jayson (Tatum) vont toujours se retrouver face aux meilleurs défenseurs de l'autre équipe. C'est mon rôle en tant que meneur de les soulager. Ces deux gars-là sont pourchassés 24 heures sur 24. Leur boulot est assez dur comme ça. Pas besoin de les fatiguer en les laissant porter le ballon. Je dois rester calme. Sinon, c'est un effet boule de neige. Golden State est une très bonne équipe. Ils vont avoir des bons passages mais nous aussi. Dans le match 2, ils nous ont mis la pression et ça nous a laissé un goût amer dans la bouche parce qu'on se considère comme une équipe physique, forte en défense. Alors ça nous a un peu réveillés. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles