Un impact coûteux pour Alonso et Coma

Guillaume Navarro

Le double Champion du monde de Formule 1  a connu une grosse contrariété par rapport à ses plans lors de la seconde étape du Dakar 2020, après avoir été contraint de se lancer dans d'intenses réparations de son Toyota Hilux après 160 kilomètres du menu de 367 km qui l'attendait.

Alonso et son copilote ont connu une importante désillusion en heurtant ce qui apparaît à l'heure actuelle comme étant une roche, quelques dizaines de kilomètres après le passage de premiers check-points encourageants, lors desquels l'équipage avait respectivement pointé troisième puis quatrième avec un rythme encourageant.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Alonso débute le Dakar "sur la pointe des pieds"

Selon Motorsport.com, les dégâts collectés concerneraient les roues et suspensions avant, qui ont été touchées de manière significative. Alonso et Coma sont sains et saufs et sont immédiatement sortis de leur auto pour amorcer des réparations. Les deux hommes se sont lancés dans les travaux mécaniques avec leurs pièces de rechange embarquées sans attendre leur véhicule d'assistance qui aurait pris plusieurs heures pour les atteindre, mais ils avaient déjà perdu 90 minutes à l'heure où nous écrivions ces lignes.

Lire aussi :

Autos, étape 2 - À Toyota l'étape, à Mini et Alonso les complications

À lire aussi