« Impossible » que Kamila Valieva se soit dopée selon Poutine

·1 min de lecture
Kamila Valieva au coeur du scandale à Pékin. (B. Papon/L'Équipe)

Le président russe a pris la défense de Kamila Valieva, la jeune patineuse de 16 ans, soupçonnée de dopage lors des Jeux Olympiques de Pékin en février dernier.

Personne n'a oublié l'image de Kamila Valieva, favorite pour le titre olympique, s'écroulant littéralement lors de son programme libre avec deux chutes et une quatrième place au classemet final, loin de ses espérances. La jeune patineuse avait concouru dans une ambiance très pesante après la révélation au début des JO d'un contrôle positif datant du mois de décembre. Elle avait alors été brièvement suspendue avant finalement d'être autorisée par le TAS (Tribunal arbitral du sport) à s'aligner, avec le résultat que l'on sait.

lire aussi

Thomas Bach s'en prend au clan de Kamila Valieva

Pour Vladimir Poutine, qui recevait ce mardi au Kremlin les athlètes russes médaillés à Pékin, l'adolescente (qui a eu 16 ans ce mardi) n'a absolument rien à se reprocher. « Tout le pays et tous les fans de patinage artistique à travers le monde ont tremblé pour Kamila. Son talent réunit tous les éléments les plus complexes du patinage artistique, sa plastique, sa beauté, sa puissance et sa tendresse. [...] Cette perfection est impossible à atteindre de manière malhonnête, en utilisant des moyens supplémentaires, en ayant recours à des manipulations. Dans le patinage artistique, tous ces moyens supplémentaires sont inutiles, nous le savons et comprenons parfaitement », a doctement affirmé l'autocrate.

lire aussi

La journée cauchemar de Valieva en images

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles