Incidents à Bastia: le procureur donne le déroulé des faits

Le procureur de la République de Bastia, Nicolas Bessone, a donné une conférence de presse ce lundi à propos des incidents de la veille à Furiani et a retracé les faits. Deux Lyonnais ont déposé plainte, Mathieu Gorgelin et Anthony Lopes.

Vingt-quatre heures après les bagarres entre supporters de Bastia et joueurs de l’OL à Furiani, le procureur de la République Nicolas Bessone a rappelé le déroulé des faits et confirmé que des plaintes avaient été déposés par Mathieu Gorgelin et Anthony Lopes. Il souhaite une enquête marquée par "de la détermination, de la célérité, mais pas de précipitation". Les peines encourues sont importantes, entre 3 et 5 ans de prison selon qu’il y ait ou non des ITT (le médecin de l’OL n’en a pas établi dimanche soir). Le fait qu’il s’agisse d’une enceinte sportive est une circonstance aggravante. L’interdiction de stade peut être d’une durée maximum de cinq ans.

A voir aussi >> Le directeur de la sécurité de Bastia confirme sa plainte et répond aux accusations d’Aulas

Le déroulé des incidents à Furiani, de 16h45 à 20h :  

"On a eu d’abord l’envahissement d’un supporter, qui a commencé à s’en prendre à M.Gorgelin, qui a jeté une bouteille d’eau en sa direction. Gorgelin le repoussant. Il y a eu un deuxième individu particulièrement agressif. Et ensuite, une cinquantaine de personnes de cette tribune Est ont pénétré sur le terrain, débordant très rapidement et assez facilement le cordon de stadiers mis en place. S’en est suivi une échauffourée assez importante."

"Les joueurs lyonnais sont venus au soutien de leur gardien de but et de M.Depay, l’un des...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages