Incidents à l'OM : huit supporters en détention provisoire en attendant le procès

AFP
·1 min de lecture

Ils voulaient "dire (leur) mécontentement", mais nient pour la plupart toute action violente. Dans le box pour cette audience de comparution immédiate, 14 hommes. Tous sont âgés de 19 à 37 ans, venant pour certains de Mâcon, de la Haute-Marne ou de la région parisienne. Sauf Dorian, qui affirme ne "pas supporter de foot, pas du tout", tous reconnaissent être supporters de l'Olympique de Marseille.

Chacun essaie désormais de se justifier concernant les fait. C'est le cas de Faisal, 23 ans, déjà condamné pour vol avec effractions : "Samedi, j'étais en centre ville. J'ai croisé un copain qui m'a dit qu'il y avait une fête d'avant-match. Là-bas, quand je suis arrivé j'ai compris que ce n'était pas la même chose." De son côté, Mohamed, saisonnier de 23 ans, était venu spécialement de Bourgogne pour "manifester, pour dire notre mécontentement contre la direction du club". Julien, boulanger à Aix-en-Provence, jure quant à lui qu'il n'est "pas rentré une seule seconde dans la Commanderie", en poursuivant : "Je suis pas venu pour faire quoi que ce soit, je suis venu pour chanter, dire mon mécontentement", assure-t-il, vêtu d'un sweat-shirt à capuche "Ultras Marseille, since 1984".

L'examen des...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi