Incidents Bastia-OL: Geronimi et Leca espèrent la clémence de la commission de discipline

Après leur victoire contre Rennes (1-0), le président et le gardien de but du Sporting club de Bastia se sont exprimés sur leurs attentes concernant la commission de discipline de la LFP qui se réunira jeudi prochain pour donner son verdict suite aux incidents du match Bastia-OL. L’un comme l’autre espèrent que la commission se montrera indulgente.

Grâce à son succès 1-0 contre Rennes, le Sporting Club de Bastia garde espoir de jouer encore en Ligue 1 l’année prochaine. Mais à trois journées de la fin du championnat, cet espoir pourrait s’effondrer si le club se voit infliger un retrait de points. Car c’est jeudi que la Commission de discipline de la LFP doit rendre une décision concernant les incidents survenus à Bastia le 16 avril lors du match Bastia-OL. Déjà réunie le 20 avril dernier, la commission avait décidé de placer le dossier en instruction au vu de la gravité des faits, de suspendre à titre conservatoire le stade Armand-Cesari et de délocaliser les dernières rencontres du club à domicile sur terrain neutre. Mais les nouvelles sanctions pourraient être beaucoup plus lourdes pour le club corse.

"Ne pas faire payer tout un club pour quelques supporters"

Alors à cinq jours de cette réunion, les représentants du club montent au créneau. Pierre-Marie Geronimi, président du Sporting, affirme que son club aura "des arguments à faire valoir" devant la commission de discipline. Le président espère que cette commission fera preuve de clémence car, selon lui, le club ne doit pas être tenu responsable pour ces incidents. "On considère qu’on ne va pas faire payer tout un club pour quelques dizaines de supporters qui sont rentrés sur un terrain. On va demander à ceux qui vont nous écouter de ne pas sanctionner un club dans...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages