Incidents lors de Bastia-Lyon : Lopes, Gorgelin et Mateta ont porté plainte

Seulement trois jours après les incidents face au Besiktas Istanbul, l'Olympique Lyonnais a encore été confronté à un avant-match chaotique. Opposés à Bastia à l'extérieur, ce dimanche, les joueurs rhodaniens ont été agressés par des supporters corses pendant l'échauffement et à la mi-temps. Des scènes ubuesques qui ont conduit à l'arrêt du match.

La Ligue de Football Professionnel, par la voix de la présidente Nathalie Boy de la Tour, a d'ores-et-déjà annoncé que le dossier sera étudié jeudi par la Commission de discipline. "Trop, c'est trop", a-t-elle lancé pour commenter des événements "jamais vu dans l'histoire de la Ligue 1". Très remontée et déçue, elle a également parlé de "faits inqualifiables".

Les sanctions pourraient être sévères pour le club corse, mais aussi pour les supporters en question. Ainsi, selon RMC Sport, trois joueurs lyonnais ont décidé de portain plainte contre X pour violence en réunion dans une enceinte sportive. Il s'agit des gardiens Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin, mais aussi de Jean-Philippe Mateta, touché par un stadier à la pause.

La même source précise que Nicolas Bessone, procureur de la République à Bastia, a confirmé l'information. De son côté, Anthony Agostini, directeur de la sécurité du club corse, a annoncé qu'il allait porter plainte contre Jean-Michel Aulas pour dénonciation calomnieuse du président lyonnais, qui l'a accusé sur l'antenne de RMC d'avoir "frappé Lopes".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages