Incidents Nice-OM : match à rejouer sur terrain neutre

·1 min de lecture
La commission de discipline a également infligé à Nice un retrait de deux points au classement, dont un avec sursis.
La commission de discipline a également infligé à Nice un retrait de deux points au classement, dont un avec sursis.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé, mercredi 8 septembre, que le match entre Nice et Marseille interrompu le 22 août après de graves incidents serait rejoué sur terrain neutre et à huis clos. La commission de discipline a également infligé à Nice un retrait de deux points au classement, dont un avec sursis. L?OGC Nice peut faire appel devant la commission supérieure d?appel de la Fédération française de football. L?appel n?est pas suspensif sauf exception.

Le défenseur de l?OM Alvaro Gonzalez, qui a jeté des bouteilles en direction du public niçois, a été suspendu pour deux matchs fermes. Dimitri Payet a, quant à lui, reçu une suspension d?un match avec sursis. La sanction a été annoncée peu après 23 heures, au terme d?une séance marathon de cinq heures, dont 90 minutes de délibérations.

La partie avait été interrompue à la 75e minute après que Payet, qui s?apprêtait à tirer un corner, a été la cible des supporteurs ultras niçois. Touché au dos par une bouteille d?eau en plastique, le meneur de jeu a renvoyé le projectile vers le public. Des dizaines de supporteurs niçois ont alors envahi la pelouse, provoquant une bagarre générale entre supporteurs, joueurs des deux équipes et membres de l?encadrement des deux clubs.

À LIRE AUSSILe tacle du lundi ? Y a-t-il un pilote dans l?avion (en feu) ?

Pablo Fernandez, un adjoint de l?entraîneur argentin de l?OM Jorge Sampaoli, a ainsi été suspendu jusqu?à la fin de la saison [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles