Incidents Nice-OM : Le procès de cinq supporters niçois qui avaient envahi le terrain reporté à février

·1 min de lecture

FOOTBALL - Ils sont également accusés d’avoir commis des violences lors de la rencontre

Cinq supporters niçois qui avaient envahi le terrain lors du match de Ligue 1 entre Nice et Marseille fin août et qui devaient comparaître ce lundi seront finalement jugés en février. Également accusés d’avoir commis des violences lors de ce match, ils ont vu leur procès ajourné en raison de la surcharge de l’audience, selon Nice-Matin. En attendant, les prévenus ont été maintenus sous contrôle judiciaire avec obligation de ne pas fréquenter les enceintes sportives.

La rencontre entre l’OGC Nice et l' OM du 22 août, interrompue après l’envahissement du terrain par des supporters, avait été marquée par de nombreux incidents. Un supporter niçois, auteur d’un coup de pied en direction du meneur de jeu de l’OM, Dimitri Payet, a déjà été jugé le 22 septembre et condamné à un an de prison avec sursis et cinq ans d’interdiction de stade. Un autre homme, accusé d’avoir fait un salut nazi lors du même match et placé en détention provisoire, sera jugé mercredi pour « apologie de crime contre l’humanité ».

Au moment de ces graves incidents, Nice menait 1 à 0. Le match va être rejoué le 27 octobre sur terrain neutre à Troyes et un point a d’ores et déjà été retiré à l’OGC Nice.

Retrouvez cet article sur 20minutes

À lire aussi :
Nice : Important cambriolage chez Mario Lemina, milieu de terrain de l’OGC Nice
Incidents Nice-OM : Plusieurs enquêtes ouverte par le parquet de Nice
Incidents Nice-OM : José Cobos raconte comment il dû s'interposer entre Jean-Pierre Rivère et Pablo Longoria en tribunes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles