Incidents violents à Marseille avant OM-Feyenoord en Ligue Europa Conférence

Des affrontements violents ont lieu depuis 19h45 entre ultras du Feyenoord Rotterdam, supporters marseillais et forces de l'ordre.

La tension est montée d'un cran depuis 19h45 aux abords du stade Vélodrome. Des affrontements violents ont lieu dans une rue en face de l'enceinte marseillaise. Des supporters des deux camps s'affrontent. Des barres de fer ont été lancées, des dégradations de voitures ont eu lieu.



La police a lancé une quantité très importante de gaz lacrymogène, ce qui a provoqué un désordre dans la gestion de l'entrée principale avec un départ précipité des stadiers, victimes eux aussi des gaz lacrymogènes.

lire aussi

Milik remplaçant contre le Feyenoord, Harit et Dieng titulaires

Quatre interpellations

Quatre supporters - trois Néerlandais et un fan de l'OM - ont été interpellés ce jeudi soir. Avant la rencontre, c'est d'abord un supporter du Feyenoord qui a été interpellé sur le Vieux Port, pour jet de projectile. Puis un de ses compatriotes a été arrêté au Vélodrome après avoir tenté de rentrer dans le stade en possession d'un fumigène, a précisé la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Lors de la rencontre, ce sont deux supporters, un fan de l'OM et un du Feyenoord, qui ont ensuite été interpellés pour s'être battus. Au cours de la seconde période de la rencontre, les policiers présents dans l'enceinte ont également dû intervenir avec des gaz lacrymogènes face au parcage réunissant les quelque 3 200 supporters néerlandais, après que ceux-ci ont lancé des fumigènes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles