Inde : Décès d’une jeune fille qui aurait été violée et brûlée vive

drame - Elle est morte lundi dans un hôpital du nord de l’Inde après avoir été agressée plus tôt en septembre

La victime était membre de la communauté des dalits, autrefois appelés « intouchables » et considérés comme au bas de l’échelle des castes hindoues. Une adolescente indienne de 16 ans qui aurait été violée puis brûlée vive par ses deux agresseurs est morte de ses blessures à l’hôpital, a annoncé ce mardi la police indienne. Elle est morte lundi dans un hôpital de Lucknow en Uttar Pradesh (nord) après avoir été agressée plus tôt en septembre.

Les deux hommes accusés de l’avoir violée et brûlée ont été arrêtés « deux heures après le signalement de l’incident », et la police a assuré la famille d’un suivi adéquat, a déclaré le responsable de la police locale, Dinesh Kumar Prabhu.

La police et les dalits

Des policiers ont été déployés autour de la maison de la famille de la jeune fille « pour prévenir tout incident indésirable », a ajouté Dinesh Kumar Prabhu. La police est souvent accusée de ne pas prendre au sérieux les affaires concernant des dalits.

En outre, dans de précédents cas similaires, des familles issues de basses classes ont été menacées ou attaquées pour les empêcher de témoigner. Les femmes dalits sont victimes de façon disproportionnée de crimes à caractère sexuel, dans un pays où la criminalité à l’encontre des femmes est déjà très élevée.

Une autre affaire macabre

La m(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bobigny : Un homme soupçonné de meurtre en Allemagne interpellé
Montargis : Une marche blanche organisée en hommage à Clotilde, tuée par son mari
Oise : Suspecté d’avoir massacré le petit ami de sa fille, un quinquagénaire devant les Assises
Perpignan : Un homme jugé pour le viol de deux enfants de 5 ans
Etats-Unis : Une jeune femme condamnée à dédommager la famille de son violeur, qu’elle a tué