Indice UEFA: la France assure la 5e place (mais ça ne change plus grand-chose)

Dépossédée de la 5e place à l’indice UEFA depuis 2012 par le Portugal, la France est assurée de récupérer son bien au terme de l’exercice en cours. Mais la prochaine réforme de la Ligue des champions a donné moins d’attrait à ce rang. Il faut désormais viser le top 4 pour bénéficier de la nouvelle protection offerte aux très grands championnats.

La France est assurée de terminer la saison à la 5e place de l'indice UEFA, après les éliminations du FC Porto en Ligue des champions mardi et des clubs russes de Krasnodar et de Rostov en Ligue Europa jeudi. Dans le classement officialisé vendredi matin, la France compte 54,665 points. Elle est toujours cinquième derrière le "Big Four" : Espagne (101,284 pts), Allemagne (78,784 pts), Angleterre (74,105 pts) et Italie (71,665 pts).  

>> Monaco-Dortmund: "Un bon tirage pour nous", assure un dirigeant du Borussia

Et les clubs français peuvent espérer réduire l'écart face à l'Italie grâce à la présence de Monaco en quarts de finale de Ligue des champions, et de Lyon en quarts de finale de Ligue Europa, alors que les Italiens ne comptent plus que sur la Juve, engagée en quarts de finale de la C1, pour faire augmenter leur capitale.

>> Dortmund-Monaco: Mbappé-Dembélé, le match des pépites bleues

La réforme de la C1 qui change tout

En revanche, leurs concurrents russes (50,532 pts) et portugais (49,332) n'ont plus aucun représentant sur la scène européenne cette saison. La France terminera donc la saison à la 5e place, que le Portugal confisque depuis 2012. L'indice UEFA, qui détermine le nombre de clubs qualifiés en Coupes d'Europe, repose sur la moyenne de cinq saisons, dont celle en cours, des clubs de chaque pays engagés sur la scène européenne. L'indice ne s'applique pas la saison qui...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages