Infecté par le COVID, Lynn va manquer la finale du WEC

Rachit Thukral
·2 min de lecture

Suite au succès aux 24 Heures du Mans avec Maxime Martin et Harry Thicknell au volant de l'Aston Martin #97 de la catégorie GTE Pro, Alex Lynn devait retrouver le duo qu'il forme avec Martin pour la finale du WEC ce week-end. Cependant, dans un communiqué publié aujourd'hui, Aston a révélé que le Britannique ne pouvait se rendre à Bahreïn en raison d'un test positif au COVID-19.

"C'est incroyablement décevant de terminer la saison de Championnat du monde d'Endurance de cette manière, surtout après le moment fort de la victoire au Mans qui nous a remis dans la lutte pour le titre", a déclaré Lynn. "Je souhaite bonne chance à tous mes équipiers ce week-end, mais surtout à Maxime et Richard."

Lire aussi :

Toyota : le premier roulage de l'hypercar donne satisfaction

Richard Westbrook sera ainsi le remplaçant de Lynn, lui qui devait déjà faire le voyage à Sakhir pour piloter aux côtés de Paul Dalla Lana et Ross Gunn dans l'Aston #98 de GTE Am, en raison de l'engagement d'Augusto Farfus avec BMW aux 12 Heures de Sebring. Avec le passage de Westbrook en GTE Pro, Aston a fait appel à Pedro Lamy, Champion GTE Am en 2017, pour le suppléer dans le baquet de la Vantage #98.

"Je suis vraiment désolé pour Alex", a déclaré Westbrook. "C'est terrible pour un pilote de voir la chance de se battre pour un championnat lui être retirée par quelque chose comme ça. Je suis impatient de retrouver la Vantage GTE et, avec beaucoup de kilomètres engrangés au Mans, je suis certain de pouvoir donner à Maxime le soutien dont il aura besoin pour se battre pour le titre. Bahreïn est un de mes circuits favoris ; j'y ai gagné ma première course en GT en 2005. Espérons que je puisse le faire à nouveau ce week-end !"

Ce sont deux équipages d'Aston Martin qui occupent les deux premières positions du classement de GTE Pro, la #95 de Marco Sorensen et Nicki Thiim devançant Lynn et Martin de 15 points. Il en reste au maximum 39 à récolter à Sakhir.