Les inquiétants résultats économiques de la Juventus Turin

En novembre dernier, lors du dernier conseil d’administration de la Juve, les actionnaires avaient affiché une situation comptable compliquée, jugée en "tension". Ils avaient révélé que la dette, en cumulé, se montait à "environ 574 millions d'euros au 30 septembre 2019" et avait considérablement augmenté depuis la saison 2016-2017.

Les révélations du rapport KPMG sur les finances des 8 clubs champions en Europe viennent donc confirmer cette tendance négative. La Juventus affiche des performances économiques de plus en plus inquiétantes. Au contraire du PSG, dans une dynamique très positive.

Des résultats déficitaires

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

D’après le cabinet d’audit et de conseil, la Vieille Dame, malgré des revenus totaux estimés à 464 millions d’euros, en hausse de 16% par rapport à la saison 2017-2018, présente un déficit après impôt de 40 millions d’euros. L’année dernière, le club était déjà dans le rouge, avec un trou de 19,2 millions d’euros. Les choses semblent donc se confirmer.

Malgré l’arrivée de Cristiano Ronaldo, en 2018, qui a permis de générer une croissance de 30% des revenus commerciaux, issus du sponsoring et du merchandising, malgré la renégociation de son contrat équipementier avec Adidas, atteignant la somme de 51 millions d’euros par an, malgré l’augmentation des droits TV, à 206 millions d’euros en 2018-2019, la Juventus présente un bilan négatif.

Au sein du classement KMPG, qui regroupe les champions...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi