Inquiétude pour Atonio et Bourgarit avant le Tournoi des Six Nations

Le pilier droit Uini Atonio est sorti sur blessure lors de la victoire contre Toulouse. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Lors de la victoire de La Rochelle contre Toulouse (30-7), les Français Uini Atonio et Pierre Bourgarit sont tous deux sortis prématurément, touchés au genou.

Il en manquait beaucoup (Ramos, Dupont, Jelonch, Cros, Flament, Marchand, Danty...) mais il y avait tout de même de nombreux internationaux sur la pelouse samedi, à un mois du début du Tournoi des Six Nations (4 février - 18 mars). Et la soirée n'a pas accouché que de bonnes nouvelles, à commencer par les blessures de Pierre Bourgarit (genou gauche, sorti à la 21e) et Uini Atonio (genou droit, 37e).

lire aussi : La Rochelle a trouvé l'antidote

Si le premier, aperçu sur un vélo d'entraînement en deuxième période, est assez loin dans la hiérarchie des talonneurs tricolores, l'état de santé du pilier droit titulaire sera scruté de près par le staff des Bleus.

lire aussi : Le film du match

Il passera une IRM mardi, alors que Bourgarit sera examiné lundi. Pas de bobo chez les internationaux toulousains mais une soirée passée à subir et qui n'a pas aidé à mettre en avant Romain Ntamack, Matthis Lebel, Pierre-Louis Barassi et Melvyn Jaminet, discrets. L'ouvreur a même écopé du premier carton jaune de sa carrière en Top 14, pour un plaquage dangereux sur Paul Boudehent (31e).

Même tarif à la 55e pour le talonneur Peato Mauvaka, qui ne gardera pas un bon souvenir de son capitanat tant la conquête toulousaine a souffert. Enfin, le capitaine rochelais Grégory Alldritt, rayonnant jusque-là, a mal terminé son match avec un jaune (71e). Ce n'était pas la soirée des Bleus.

lire aussi : Toute l'actualité du Tournoi