Inquiet, Djokovic lâche un gros aveu

Ce samedi, Novak Djokovic s'est qualifié en huitième de finale de l'Open d'Australie après sa victoire en trois sets (7-6, 6-3, 6-4) contre Grigor Dimitrov. Une étape supplémentaire de passée pour le Serbe, encore contrarier par sa blessure à l'ischio-jambier. Nole a encore nécessité l'intervention du médecin tandis que son ischio-jambier semble proche de la rupture.

L'aventure australienne se poursuit pour Novak Djokovic. Malgré sa blessure à l'ischio-jambier, le Serbe s'est imposé face à Grigor Dimitrov ce samedi lors du 3e tour et affrontera l'Australien Alex De Minaur en 8e de finale. D'ici là, le Serbe va devoir récupérer alors que sa cuisse continue de le faire souffrir.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«J’avais des hauts et des bas»

L'entame de match a été difficile pour Novak Djokovic, qui a été poussé dans ses retranchements pour remporter le premier set : «Chaque point et chaque jeu ont compté. Le tournant pour les deux joueurs a été le début du match. Faire un break d’entrée était important. Je ne savais pas comment j’allais me sentir physiquement. J’avais des hauts et des bas. Jusqu’au dernier coup, je ne savais pas si j’allais l’emporter», a-t-il confié en conférence de presse dans des propos rapportés par We Love Tennis. Sur le court, Djokovic a semblé souffrir de sa gêne à l'ischio-jambier tant le Serbe a été expressif. Il a multiplié les…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com