Interview Jason Chicandier : "Si Saint-Étienne gagne la Coupe de France, je me fais un tatouage"

SO FOOT
So Foot

Comment as-tu vécu cette demi-finale, pas trop la gueule de bois ?

Je n'ai pas vu le match parce que malheureusement on jouait sur scène. En revanche, je me suis quand même truffé la gueule ! Je le pressentais, quand je suis sorti de scène, j'ai capté que c'était bon. Je suis même pas allé voir sur Internet, j'étais en train de m'aplatir cinq-six gin to dans la gueule, et pendant ce temps, je recevais des textos qui disaient : "On va en finale !" Et là, j'ai compris que j'avais vu juste. Ironie du sort, j'étais hier soir en compagnie d'amis lyonnais. Des gros ******* de leur race ! (Rires.) Du coup, ma petite victoire de Sainté, ils s'en tartinaient les roubignoles. Et pour autant, je leur ai dit : "Si ça vous ennuie pas les copains, même si vous vous en battez les caramels, moi je fête ça dignement." Donc j'étais seul, mais fier de supporter les Verts.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi