Irak : décapité pour avoir écouté de la pop

M6info sur Yahoo
Un combattant de l'Etat islamique en Irak et au Levant -EIIL, rebaptisé depuis Etat islamique (EI)- à Mossoul en juin dernier. Les djihadistes de l'EI se sont emparés jeudi de trois localités supplémentaires dans le nord de l'Irak, dont celle de Tel Kaif peuplée en majorité de chrétiens, d'après des témoins. /Photo prise le 23 juin 2014/REUTERS

LES DJIHADISTES PRENNENT TROIS NOUVELLES VILLES DANS LE NORD DE L’IRAK

Un combattant de l'Etat islamique en Irak et au Levant -EIIL, rebaptisé depuis Etat islamique (EI)- à Mossoul en juin dernier. Les djihadistes de l'EI se sont emparés jeudi de trois localités supplémentaires dans le nord de l'Irak, dont celle de Tel Kaif peuplée en majorité de chrétiens, d'après des témoins. /Photo prise le 23 juin 2014/REUTERS

Il n'avait que 15 ans. Selon l'agence de presse kurde, Ara News,un adolescent aurait été décapité sur la place publique à Mossoul, en Irak. Son crime ? Avoir été pris en flagrant-délit en train d'écouter de la musique occidentale, de la pop, dans l'épicerie tenue par son père.

Mossoul, ville irakienne aux mains de Daesh

La scène s'est déroulée dans l'ouest de Mossoul, une ville tenue par les combattants de l'Etat islamique, en Irak. Mais c'est la première fois qu'un habitant est exécuté pour un tel fait. "Il n'y a eu aucune décision officielle de la part du tribunal islamique, nous disant qu'il était interdit d'écouter de la musique occidentale", s'émeut un habitant qui souhaite garder l'anonymat.

Le corps de l'adolescent remis à ses parents

La dépouille d’Ayham Hussein a été remise à ses parents ce mardi soir. Sa mort aurait causé un vif émoi parmi les habitants.



Ce contenu peut aussi vous intéresser :

À lire aussi