Iran : Pourquoi Téhéran bombarde le Kurdistan irakien ?

Iran : Pourquoi Téhéran bombarde le Kurdistan irakien ?

Attaques - La république islamique d’Iran a bombardé à plusieurs reprises ces dernières semaines les Kurdes exilés en Irak, accusés de soutenir les manifestations qui ébranlent le régime depuis la mort le 16 septembre de Mahsa Amini.

Des tirs de missiles et des frappes de drones. L’Iran a bombardé à plusieurs reprises le Kurdistan d’Irak voisin, refuge d’une virulente opposition au régime iranien. Dimanche, ces bombardements ont fait un mort. « Tant qu’il y aura une menace (venant) de pays voisins à notre encontre, nos forces armées continueront à prendre des mesures dans le cadre du droit international », a déclaré ce mercredi Hossein Amir-Abollahian, le ministre iranien des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse à Téhéran.

Qui sont ces factions visées en Irak ?

Les mouvements kurdes iraniens, comme le Parti démocratique du Kurdistan d’Iran (PDKI) ou le groupe nationaliste Komala, sont installés en Irak depuis les années 1980, souvent avec la bénédiction de Saddam Hussein. Ils sont qualifiés de « terroristes » par Téhéran, qui les accuse de lancer des attaques sur son sol.

Après avoir longtemps mené une insurrection armée, ces partis très à gauche politiquement ont quasiment interrompu leurs activités militaires, assurent des experts. Ces groupes disposent néanmoins toujours de combattants en treillis dans le nord de l’Irak, s’apparentant à des « réservistes » qui s’entraînent au maniement d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Manifestations en Iran : Plus de 70 morts en une semaine, selon une ONG
Manifestations en Iran : Des tirs à balles réelles dans des régions kurdes, selon des ONG
Turquie : Erdogan joue-t-il avec le feu dans le nord-ouest syrien ?