Iran : Trois morts dans les protestations contre le décès d’une femme détenue

ESCALADE - Un gouverneur annonce la mort de trois personnes dans les troubles qui ont éclaté après la mort de Mahsa Amini, une jeune femme arrêtée par la police des mœurs

Les manifestations qui ont éclaté en Iran après la mort d’une jeune femme arrêtée par la police des mœurs sont désormais endeuillées. Trois personnes ont été tuées durant des manifestations au Kurdistan, a annoncé le gouverneur de la province, Ismail Zarei Koosha, cité par l’agence de presse Fars. Le responsable iranien situe ces décès dans différentes localités de la province, sans en préciser la date. Mais il parle aussi de morts « suspectes, faisant partie d’un complot fomenté par l’ennemi », avant d’affirmer que l’une des victimes avait été tuée par un type d’arme non utilisé par les forces iraniennes.

La mort de Mahsa Amini, âgée de 22 ans et originaire de la région du Kurdistan (nord-ouest), est à la source de cette vague de colère dans le pays. Elle a été arrêtée le 13 septembre à Téhéran où elle était en visite avec sa famille, pour « port de vêtements inappropriés » par la police des mœurs, une unité chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République islamique d’Iran pour les femmes. Selon la télévision d’Etat et sa famille, Masha Amini est tombée dans le coma après son arrestation et est décédée le 16 septembre à l’hôpital,

Des militants affirment qu’elle a souffert d’une blessure à la tê(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Une personne meurt de faim dans le monde toutes les quatre secondes
Etats-Unis : Joe Biden maintient le flou sur une candidature en 2024
Guerre en Ukraine : Moscou va organiser des référendums d’annexion du 23 au 27 septembre