Isco, l'hérédité zidanesque

SO FOOT

Les mains ont fortement tapé entre elles, mais les yeux et les sourires n'avaient pas le cœur à suivre. Pourquoi ? Parce qu'ils en voulaient encore. Évidemment, il fallait remercier le spectacle offert par l'homme. Mais pourquoi diable le sortir dès l'heure de jeu, alors que personne ne peut se lasser de l'esthétisme ? Parce qu'il était sous le coup d'un carton jaune et avait échappé à l'expulsion à la suite d'une faute maladroite d'attaquant ? Bonne réponse. Ne pas le voir lors de la demi-finale retour prévue à l'Atlético dans une semaine aurait été un crève-cœur. En prenant en compte ces données, le remplacement d'Isco pour Marco Asensio se transforme très vite en une décision raisonnable dans les cerveaux retrouvant un peu de réalité. Ce qui, face à une telle démonstration, n'est pas chose aisée.


Ronaldo,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages