Isco mérite tellement mieux

SO FOOT

Il ronge son frein, patiemment. Mais ne peut s'empêcher de laisser entrapercevoir sa frustration. C'est qu'après un ultime Clásico passé sur le banc du Bernabéu, Isco se demande encore pourquoi son entraîneur ne le sort pas de son banc de touche. Plus que de la colère, la lassitude gagne le meneur de jeu andalou, une énième fois remplaçant pour un partidazo – les grosses affiches espagnoles – du Real Madrid. Déjà vêtu de la chasuble des seconds couteaux à Munich, lors de la double confrontation face à Naples ou encore durant le dernier derby de la capitale, il ne compte définitivement pas parmi les premiers choix de Zinédine Zidane. Même s'il figure parmi les joueurs les plus utilisés de cette saison madridista, il reste invariablement sur la touche lorsque l'adversaire répond au nom d'un cador domestique ou européen. Ce statut, il le conserve depuis son arrivée au sein de la Maison-Blanche en 2013 malgré ses envies…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages