Issy-les-Moulineaux : Le maire André Santini visé par une plainte pour « prise illégale d’intérêt »

Raphael Lafargue-POOL/SIPA

ENQUETE - Le maire d’Issy-les-Moulineaux est déjà visé par des plaintes pour « agression sexuelle » et « harcèlement moral et sexuel »

Les ennuis continuent pour André Santini. Le maire d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) est à nouveau visé par une plainte déposée ce lundi. Deux ex-agents municipaux ont en effet dénoncé une « prise illégale d’intérêts » auprès du parquet de Nanterre, rapporte France Info.

Les deux agents, un ancien huissier et un ancien chef de cabinet, avaient déposé une première plainte en juillet contre André Santini pour « agression sexuelle » et « harcèlement moral et sexuel » concernant des faits qui se seraient produits entre 2019 et 2022. Ils sont actuellement en arrêt de travail. La BRDP (Brigade de répression de la délinquance aux personnes) serait en charge de l’enquête.

Santini devrait porter plainte pour « dénonciation calomnieuse »

Lors d’un conseil municipal, André Santini aurait fait voter à sa faveur une mesure dite de « protection fonctionnelle », qui lui permet de bénéficier d’une assistance juridique dans cette affaire. C’est pour dénoncer cette mesure que les deux agents ont porté plainte pour « prise illégale d’intérêt », d’autant qu’eux n’y ont pas droit.

Dans le même temps, leur avocate a déposé un référé pour contester le rejet de la protection fonctionnelle demandée par ses clients. L’avocat d’André Santini a exprimé son intention de(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Issy-les-Moulineaux: Un obus de la Première Guerre mondiale découvert dans un local à poubelles
Issy-les-Moulineaux : Un homme met le feu au canapé après un différend avec sa compagne, l’immeuble évacué
Hauts-de-Seine : Vouée à destruction, la tour Insee de Malakoff oppose toujours la maire et l’État