Jérémie Bastien : "Je ne perçois pas de risque de faillite pour le LOSC"

SO FOOT
·1 min de lecture

Êtes-vous surpris de voir le LOSC changer aussi soudainement de propriétaire ?
Je travaille depuis très longtemps sur la financiarisation du football donc, pas vraiment, non. Les investisseurs mobilisent de plus en plus d'endettement pour racheter des clubs et ce n'est pas sans conséquences, évidemment. Dans le cas particulier du LOSC, on parle d'un club dont la chaîne de propriété est divisée en un nombre impressionnant de filiales. À observer l'ensemble, ça fait même penser à la crise des subprimes de 2008, où on essayait de comprendre la véritable structure des actifs et d'endettement des banques. Ça illustre pleinement ce phénomène de financiarisation.

Ce changement de direction et cette vente seraient souhaités par le fonds Elliott Management et la banque JPMorgan - auxquels le LOSC doit plus de 120 millions d'euros. Pourquoi ne laissent-ils pas aux Nordistes plus de temps pour… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com