Jérôme Boateng condamné à 1,2 M€ de dommages et intérêts dans son procès pour violences conjugales

Jérôme Boateng à Munich lors de son procès en appel. (L. Barth/Reuters)

Le défenseur allemand de l'OL Jérôme Boateng a été condamné à 1,2 million d'euros de dommages et intérêts ce mercredi dans son procès en appel pour violences conjugales.

La décision est tombée en ce début de soirée. Jugé il y a quatorze mois pour « coups et blessures volontaires » sur son ex-compagne au cours de vacances aux Caraïbes en 2018, Jérôme Boateng avait été reconnu coupable et condamné à verser 1,8 million d'euros de dommages et intérêts et à un an et six mois de prison avec sursis en septembre 2021 et avait fait appel. Le tribunal de grande instance de Munich a cette fois infligé au défenseur de l'OL une amende de 1,2 M€, mais pas de peine de prison.

lire aussi

Jérôme Boateng attendu à Munich pour le jugement concernant son procès pour violences conjugales

La défense avait réclamé que l'international allemand (76 sélections - 1 but) soit acquitté, mais elle n'a pas été entendue par les juges. Deux heures auparavant, la procureure avait requis une peine de prison d'un an et six mois avec sursis et une amende de 1,5 M€.

Déjà à Munich il y a deux semaines pour répondre à la convocation du parquet dans ce procès en appel, le défenseur lyonnais est revenu ce mercredi dans la capitale de la Bavière pour le dernier jour de son procès. Dès le jugement rendu, Boateng a quitté les lieux la tête basse et sans un mot malgré une forte présence médiatique.

lire aussi

Toute l'actualité du football