Júlio Baptista au CFR Cluj : la bête de foire

"Ce que je veux faire à Cluj ? Je veux jouer au football par plaisir. Au Real, à Arsenal, à la Roma, la pression a toujours été immense. Je veux vivre à fond chaque instant, comme si je retournais en enfance. J'ai sans doute encore un an et demi à tirer avant de définitivement raccrocher les crampons, alors je veux profiter de chaque jour qu'il me reste en tant que footballeur." Le vœu de Júlio Baptista semble pieux, mais sa fugace histoire avec la Roumanie et le CFR Cluj résume - quasiment à elle seule - les folies financières des magnats du football roumain, pour beaucoup fossoyeurs professionnels et piteux gestionnaires de patrimoine. Une interrogation majeure titille les observateurs extérieurs : qu'importe son CV inspirant, comment un seul responsable du recrutement a pu croire en la réussite sportive d'un joueur au physique d'haltérophile, proche de la quarantaine, et sans match officiel dans les jambes depuis deux ans…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles