Jürgen Klopp soutient Trent Alexander-Arnold en vue de la coupe du monde

Alexander-Arnold a assisté depuis les tribunes au match des « Trois Lions » contre l'Allemagne en Ligue des nations, le 26 septembre (3-3). (C. Wilson/Offside/Presse Sports)

Le coach de Liverpool Jürgen Klopp a apporté son soutien ce vendredi à son latéral droit Alexander-Arnold, en manque de temps de jeu avec l'Angleterre de Southgate. Sa place pour la Coupe du monde au Qatar est compromise.

Jürgen Klopp a apporté ce vendredi son soutien au jeune défenseur des Reds Trent Alexander-Arnold (17 sélections, 1 but), qui risque de manquer la prochaine Coupe du monde au Qatar.

Le sélectionneur de l'Angleterre, Gareth Southgate (au poste depuis 2016), a choisi de se passer de l'arrière droit de Liverpool, âgé de 23 ans, pour les deux derniers matches de Ligue des nations en Italie (sur le banc, défaite 1-0) et contre l'Allemagne (dans les tribunes, 3-3).

lire aussi


Ligue A, groupe 3

Walker, James et Trippier devant lui


Ce n'est pas bon signe pour le joueur formé à Liverpool dans la perspective de la Coupe du monde qui débute dans moins de deux mois (20 novembre - 18 décembre), car Southgate a montré une certaine préférence, à ce poste, pour Kyle Walker (Manchester City), Reece James (Chelsea) et Kieran Trippier (Newcastle).

Klopp est conscient que le style de jeu offensif de son équipe, avec Alexander-Arnold souvent en position de milieu supplémentaire, est bien différent de celui de l'Angleterre de Southgate, qui exige plus d'efforts de ses défenseurs. Mais il insiste sur le fait que son joueur « est un bon défenseur », même s'il est « encore jeune ».

lire aussi


Toute l'actu en Angleterre

Alexander-Arnold avait manqué l'Euro en 2021


Même s'il « peut encore progresser », estime Klopp, « l'impact offensif » d'Alexander-Arnold est « très important » pour Liverpool et il le serait pour « n'importe quelle équipe dans le monde ». Blessé avant le dernier Euro, Alexander-Arnold n'avait pas pu participer à la compétition avec les « Trois Lions » qui se sont hissés jusqu'en finale, battus par l'Italie à Wembley.

lire aussi


Toute l'actu Coupe du monde au Qatar