"J’ai appris sur moi-même" : Les confidences de Simone Biles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Simone Biles a accordé une interview au «New York Magazine» dans laquelle elle se confie sur les derniers Jeux Olympiques de Tokyo, au cours desquels elle a choisi de déclarer forfait pour la majorité de ses épreuves de gymnastique, afin de privilégier sa santé mentale.

A Tokyo, Simone Biles a mis en lumière la question de la santé mentale chez les athlètes. La jeune femme, superstar de la gymnastique, a eu le courage de dire stop en déclarant forfait pour la majorité de ses épreuves, expliquant ne plus être capable de supporter la pression. Dans le «New York Magazine», l’Américaine se confie de façon intime sur cette période capitale de sa vie. «Mes objectifs n'ont jamais changé aussi rapidement entre vouloir être sur un podium et pouvoir juste rentrer chez moi sans être blessée», explique-t-elle. Durant les JO, Simone Biles a indiqué avoir un blocage et ne plus se sentir en confiance pour réaliser ses impressionnantes figures. En plus du risque psychologique, c’est également sa santé physique qu’elle mettait en danger en participant à la compétition. «Imaginez, un matin vous vous réveillez, vous ne voyez rien, mais les gens vous disent de continuer et de faire votre travail quotidien comme si vous aviez toujours la vue. Vous seriez perdu, n'est-ce pas ? C'est la seule chose à laquelle je peux m'identifier. Je fais de la gymnastique depuis 18 ans. Je me suis réveillée - je l'ai perdu. Comment dois-je continuer ma journée ?», commente-t-elle.

Détentrice de 32 médailles olympiques et mondiales, Simone Biles est la gymnaste la plus titrée de l’histoire. Une incroyable carrière marquée par un drame. Comme une centaine d’autres jeunes gymnastes, elle a été abusée sexuellement par le médecin Larry Nassar, aujourd’hui en prison. Après la médiatisation de cette affaire qui a fait imploser la Fédération américaine de gymnastique, Simone Biles a gardé son secret durant plus d’un an, ne révélant faire partie des victimes qu’en 2018. Début septembre, elle a prononcé un discours devant les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles