Comment Jackie Stewart a aidé Steven Spielberg pour Indiana Jones

Vincent Lalanne-Sicaud
·2 min de lecture

Les dernières scènes du film Indiana Jones et la Dernière Croisade, troisième opus de la série de films de Steven Spielberg, ont été filmées dans la Khazneh, l'un des plus célèbres monuments de la cité antique de Pétra, en Jordanie. Elles n'auraient peut-être jamais existé sans le concours de Jackie Stewart, triple Champion du monde de Formule 1.

Spielberg ne parvenait pas à obtenir les autorisations des autorités jordaniennes mais en marge d'une épreuve de tir organisée à Gleneagles, dans l'Écosse natale de Jackie Stewart, le réalisateur a pu entrer en contact avec le roi Hussein de Jordanie, par l'entremise du pilote. Spielberg a ainsi obtenu le feu vert pour que le tournage ait lieu au mois d'août 1988.

"Quand Steven Spielberg est arrivé [à la compétition de tir], il était entouré par une équipe de sécurité, parce qu'il est Américain", a expliqué Stewart. "Et évidemment [...] il y avait beaucoup de membres de la famille royale, personne n'avait remarqué que leur sécurité était là, c'était très discret, mais ils étaient là."

Lire aussi :

Stewart : Hamilton n'est pas au niveau de Fangio et Clark

"Je vais lui parler et je lui dis que je suis ravi qu'il soit venu. Et il commence par regarder par-dessus mon épaule, et je me dis 'Qu'ai-je fait pour mériter ça ?' Et soudain il dit "Pardonne moi, mais est-ce le roi Hussein de Jordanie là-bas ?' et j'ai dit 'Oui, c'est lui.'"

"Il a dit qu'ils essayaient d'obtenir l'autorisation d'aller à Pétra pour faire ce film avec Sean [Connery] et Harrison Ford, mais qu'ils n'y parvenaient pas. Et je lui ai dit 'Tu devrais peut-être parler à sa Majesté ?' Donc nous sommes allés le voir ensemble. Bingo. Il a eu son autorisation, donc il était très content."

Jackie Stewart a précisé que de nombreuses personnalités étaient présentes lors de l'événement qui a permis à Steven Spielberg de rencontrer le roi Hussein, dont Harrison Ford et Sean Connery.

Lire aussi:

L'ultime exploit de Jackie Stewart

Stewart a raconté cette anecdote au cours d'une discussion en visioconférence avec la princesse Anne d'Angleterre, dans le cadre d'une promotion de son association caritative, Race for Dementia, qui vient en aide aux personnes souffrant d'un trouble neurocognitif majeur. L'association a créé l'initiative Memories au cours de laquelle des personnalités partagent leurs souvenirs dans une discussion en vidéo. Helen, l'épouse de Stewart, est touchée par la maladie.

"Pour Helen, c'est une période difficile, comme vous le savez", a précisé l'ancien pilote et patron d'équipe. "Elle est atteinte de démence. Une personne sur trois va mourir de démence dans le monde, et la démence tue plus de monde que toute autre maladie."

Avec Adam Cooper