Jacky Lorenzetti renonce au projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français

Thierry Tazé-Bernard
Jacky Lorenzetti renonce au projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français

La fusion avec le Stade Français, qui a créé de nombreux remous dans le rugby français depuis son annonce lundi, "n'aura pas lieu", a annoncé dimanche le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti. "Je renonce au rapprochement avec le Stade Français Paris, en accord avec Thomas Savare (président du Stade Français, NDLR), la fusion n'aura donc pas lieu", écrit Lorenzetti dans un communiqué. "J'ai entendu et compris les fortes réticences qu'a soulevé ce beau projet d'union. En tout état de cause, les conditions sociales, politiques, culturelles, humaines, sportives ne sont pas remplies. Peut-être avons-nous eu raison trop tôt, l'avenir nous le dira ..." ajoute-t-il.

Une semaine de discussions. Une semaine de tensions. Une semaine à expliquer. Et finalement, plus rien. Depuis lundi, et l'annonce surprise du projet de fusion entre le Stade Français et le Racing 92, le monde du rugby est passé par tous les états. La surprise, mais aussi la crispation, la rébellion, la grève. Tout cela a eu raison de la volonté de Jacky Lorenzetti, le président des Ciel et Blanc, de mener à bien ce projet. 

A lire les explications lundi des deux présidents sur ce projet de fusion

"Je renonce au rapprochement avec le Stade Français Paris, en accord avec Thomas Savare, la fusion n’aura donc pas lieu", indique t-il dans un communiqué. "Nous avions décidé, avec Thomas Savare, de rapprocher le Stade Français Paris et le Racing 92 pour créer le grand club francilien de demain et lui assurer un avenir pérenne et brillant. J’ai décidé de renoncer à ce beau projet. Je pense sincèrement qu’il était suffisamment ambitieux pour recueillir l’approbation du plus grand nombre. J’ai estimé que les avantages qu’il offrait au rugby francilien l’emporteraient sur les inévitables efforts qu’il impliquerait." Face à la fronde des joueurs, qui avaient décidé de se mettre en grève, face à la colère des politiques, de la FFR et (...)

Lire la suite sur francetv sport
Top 14 - Fusion Stade Français/Racing avortée : la grève des joueurs levée
La folie s'empare aussi du Top 14 avec la victoire toulousaine sur le LOU par 5 essais à 4
Clermont retrouve le sourire face à Pau, La Rochelle continue, Bayonne toujours en vie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages