La Jamaïque qualifiée pour la Coupe du monde féminine 2023

La Jamaïque de Khadija Shaw est qualifiée. (D. Becerril/Reuters)

La Jamaïque, qui est facilement venue à bout d'Haïti (4-0) lundi, disputera la Coupe du monde en Australie et en Nouvelle-Zélande l'année prochaine.

Tombeuse d'Haïti (4-0) grâce notamment à un doublé de l'ex-Bordelaise Khadija Shaw, la Jamaïque a décroché lundi le dernier billet direct pour la Coupe du monde féminine 2023 dans la zone Concacaf. Les « Reggae Girlz » rejoignent ainsi les États-Unis - qui ont mis fin aux derniers espoirs du Mexique (1-0) -, le Canada et le Costa Rica, déjà qualifiés.

Elles assurent dans le même temps leur place dans le dernier carré du Championnat de la Concacaf, dont le vainqueur sera également qualifié pour les Jeux Olympiques de Paris dans deux ans. Les demi-finales opposeront jeudi les États-Unis au Costa Rica et la Jamaïque au Canada.

Une dernière chance en février pour Panama et Haïti

Un deuxième billet pour les JO 2024 sera attribué au vainqueur d'un barrage organisé entre l'équipe finaliste et la troisième de ce tournoi, organisé depuis la semaine dernière au Mexique.

Les États-Unis viseront l'an prochain un troisième titre mondial consécutif après ceux de 2015 et 2019. Panama et Haïti, qui ont tous deux terminé troisième de leur groupe, auront une dernière chance de se qualifier pour la Coupe du monde en février lors de barrages intercontinentaux organisés en Nouvelle-Zélande.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles