Jauges : qui va payer ?

·1 min de lecture

Réunis à Bercy lundi dernier, les principaux ministères concernés et autres acteurs du sport professionnel ont discuté de la meilleure manière de surpasser l'actuelle crise. Celle évidemment induite par les jauges et les pertes de revenus annexes (vente de boissons, etc.). Si le foot n'est ni le seul ni le plus touché, au regard du poids relatif que pèse la billetterie dans ses comptes, il n'en est pas moins demandeur. Après la Bérézina de Mediapro, que la LFP imputa en partie, sans honte, devant la commission d'enquête parlementaire aux pouvoirs publics, l'ensemble des pensionnaires de L1 et L2 sont il est vrai sur les nerfs. Ils ont certes été plus qu'aidés durant les diverses périodes de confinement, couvre-feu, restrictions, arrêt des compétitions, bien davantage que l'ensemble du foot amateur. Pourtant, l'annonce des jauges a de nouveau fait couler des larmes de crocodile sur les joues d'Aulas ou de Labrune. Pour les rassurer donc, le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles