Jay Vine signe chez UAE

Jay Vine lors de la Vuelta, en septembre. (R. Gomez/Presse Sports)

L'Australien Jay Vine, vainqueur de deux étapes sur la dernière Vuelta, s'est engagé pour deux ans avec UAE, la formation de Tadej Pogacar.

L'ascension express se poursuit pour Jay Vine, qui aura connu une explosion tardive mais fulgurante. Il y a deux ans, alors déjà âgé de 24 ans, l'Australien s'était ouvert les portes professionnelles, avec un premier contrat dans l'équipe Alpecin-Fenix (aujourd'hui Alpecin-Deceuninck, la formation de Mathieu van der Poel), notamment grâce à ses performances en e-Sport et sa victoire dans la Zwift Academy, un programme d'entraînement via la plateforme virtuelle Zwift.

Cette saison, il a à nouveau été sacré champion du monde eSport, mais Jay Vine a surtout monté le curseur sur la route, en remportant ses deux premières victoires, deux étapes de la Vuelta, directement au niveau World Tour donc, à l'occasion des arrivées en altitude de Pico Jano et Collau Fancuaya. Et le voilà qui vient de signer pour une des plus grandes équipes du monde, comme le Team UAE l'a annoncé jeudi.


lire aussi

4 choses à savoir sur Jay Vine, révélé sur vélo d'appartement avant de briller sur la Vuelta

L'Australien, qui avait encore une année de contrat avec Alpecin-Deceuninck, s'est engagé pour deux saisons. « Il a montré qu'il était un grimpeur de classe mondiale, s'est enthousiasmé Mauro Gianetti, le manager du Team UAE. Nous pensons qu'il a encore une bonne marge de progression sur la route, il est arrivé dans le cyclisme relativement tard. » L'équipe émiratie a par ailleurs fait signer un contrat d'un an à Michael Vink, Australien de 30 ans lui aussi repéré pour ses performances sur les plateformes virtuelles.


lire aussi

L'actualité du cyclisme