Jaylen Brown et Al Horford (Boston) ont appris dans l'adversité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jaylen Brown et Al Horford (Boston) ont appris dans l'adversité
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Boston Celtics ont remporté le match 7 de la finale de conférence Est face au Miami Heat (96-100). Jaylen Brown et Al Horford sont revenus sur cette victoire en conférence de presse.

Jaylen Brown, après la qualification de Boston pour les finales NBA : « Ça, c'est nous. Nous avons répondu toute l'année, toute la saison, à l'adversité. Aujourd'hui, c'était le plus grand test, non seulement de l'année mais aussi de nos carrières, de se présenter mentalement à un match 7 à l'extérieur après avoir perdu sur notre terrain, ce qui était difficile, et nous l'avons fait. Il est difficile de gagner dans cette ligue, surtout en play-offs. Chaque nuit, les choses peuvent être différentes, mais une bonne équipe est capable de réagir.

Une bonne équipe est capable de donner le meilleur d'elle-même chaque soir. Nous avons eu l'impression que quelques matches nous ont échappé, et au lieu de les porter comme un poids, nous les avons portés comme un signe d'expérience pour nous aider à nous préparer pour le prochain match. Nous avons été testés. Nous avons traversé beaucoup d'épreuves. Nous avons beaucoup appris au fil des ans, et maintenant que le spectacle est à son apogée, nous devons appliquer tout ce que nous avons appris dans ces moments. »

lire aussi

Les résultats des play-offs

Al Horford : « Ce voyage n'est pas facile. Nous avons eu un parcours difficile. Brooklyn, Milwaukee, les champions en titre, et Miami, c'est une équipe, regardez ce qu'elle a fait, elle nous a poussés au bord du gouffre. Pour notre groupe, c'est la résilience, c'est changer de page, passer à autre chose, et nous l'avons fait toute la saison.

Je l'ai vraiment remarqué, et je le disais à JB, c'était en février, début février, que j'ai remarqué comment nous avons commencé à avoir un déclic. Les gens disaient, vous battez des équipes qui n'ont pas de joueurs, qui sont blessés et tout ça, et je disais, ça n'a pas d'importance, je vois quelque chose de différent dans notre façon de jouer. C'est comme ça que nous allons continuer, et c'est ce que nous avons fait. »

Udoka, Smart et Tatum aux anges après leur victoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles