Jean Bréhon : "Dans chaque district, un ou deux clubs disparaissent chaque année"

SO FOOT
So Foot

Une partie de vos travaux s'appuie sur la région du Nord. En quoi est-ce un bon exemple dans la disparition du football de clocher ?

Ce n'est pas forcément le meilleur exemple. Williams Nuytens et moi-même avons entamé un chantier de recherche sur la vulnérabilité des clubs de village. Le premier volet quantitatif souligne, à partir de l'analyse statistique des licences pratiquants de la FFF (traitées depuis 1999 jusqu'en 2017, exception faite des joueurs sous contrat) une érosion lente, mais continue du nombre de joueurs. Cette érosion est amplifiée depuis 2009-2010, saison de la réforme des catégories d'âge et des regroupements de jeunes autorisés pour les clubs ruraux. Cette baisse des effectifs, même si elle est compensée par l'émergence des footballs diversifiés, est surtout perceptible pour les catégories seniors et la pré-formation (U12-U15). Seules deux ligues présentent, sur cette période, une hausse des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi