Jean-Guy Wallemme : "J'aurais dû être plus con, plus tordu, plus vicieux"

SO FOOT
·1 min de lecture

Le couloir du stade Louis-Hon de l'Étoile FC Fréjus-Saint-Raphaël sonne creux. Le vestiaire, vide. La salle de soins, vide. Les tribunes, vides. La pelouse du terrain d'honneur, vide. Il n'y a bien que ce jardinier qui ramasse quelques mauvaises herbes. Et Jean-Guy Wallemme, seul, dans son bureau. Cette semaine, tous ses joueurs sont exceptionnellement au repos. De toute façon, ce week-end, il n'y a pas de match au programme. Si la saison blanche a été actée la veille par la FFF, le National 2 est encore en suspens et il faut se tenir prêt à toute éventualité de reprise. Alors Jean-Guy bûche.

Quel est, en ces temps de coronavirus, le quotidien d'un coach de National 2 ?
Mon métier continue. Les joueurs sont à disposition, et normalement, on s'entraîne tous les jours.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com